Présentation

Le site a déménagé :-)

11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 21:02

 

4148681242_295abeffe2.jpg
Déclenchement artificiel du travail à partir de 37 semaines d'aménorrhée, Recommandation pour la pratique clinique (RPC), Haute autorité de santé (HAS), 2007 (extrait) :


« La réalisation d’une échographie du premier trimestre à 11-13 SA (semaines d'aménorrhées) permet une détermination précise du terme à partir de la mesure de la longueur crânio-caudale du foetus. Sa pratique systématique contribue à réduire la fréquence des termes considérés à tort comme dépassés (grade A).


Le risque de complications associées au dépassement de terme impose une surveillance précise à partir du jour du terme (grade A).

On peut recommander le schéma suivant, les dates étant données à plus ou moins 1 jour :

- si la femme enceinte n’a pas accouché à 41 SA + 0 jour, il est recommandé d’instaurer une surveillance foetale toutes les 48 heures ;

- en l’absence d’accouchement, à 41 SA + 6 jours, il est recommandé de réaliser un déclenchement, éventuellement précédé d’une maturation cervicale par prostaglandines ;

- il est possible de réaliser un déclenchement à partir de 41 SA + 0 jour, à condition que le col soit favorable et d’avoir informé la femme enceinte et obtenu son accord. Cette attitude peut être motivée par une impossibilité de surveillance régulière, une demande de la femme enceinte ou une nécessité d’organisation des soins

Un déclenchement pour une indication non médicale ne peut être envisagé que si les conditions suivantes sont réunies :

- utérus non cicatriciel ;
- terme précis ;
- à partir de 39 SA + 0 jours (273 jours) ;
- col favorable : score de Bishop supérieur ou égal à 7 ;
- demande ou accord de la patiente et information des modalités et des risques potentiels. »

En conséquence, une femme ayant une grossesse asymptomatique peut refuser le déclenchement au motif que ce n'est pas une indication médicale (surtout si le médecin veut la faire accoucher plus tôt au prétexte que le terme prévu tombe un jour férié !).

 

Catégorie associée :

 

 

Pour aller plus loin :

Haute autorité de santé, RPC, 2007.
- Césarine en parle ici dans un article.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sophie Gamelin-Lavois - dans Protocoles médicaux
commenter cet article

commentaires

Nathalie 14/04/2010 10:30



Je trouve cet article très bien fait... mais il manque aussi la notion parfois essentielle que la durée de la grossesse en SA est basée sur une ovulation standart à 14 jours, ce qui n'est pas
forcément le cas... donc aussi à considérer le terme effectif de la grossesse en fonction de la date de conception, si possible... parce qu'une femme avec un cycle de 40 jours, ben à 42SA elle
serait au même stade qu'une femme "standard" à 40SA (idem pour le bébé...). D'ou les 9% d'enfants nés (si on ne fait rien) après 42SA.



Sophie Gamelin-Lavois 14/04/2010 14:35



Merci de votre réaction ! J'ai donc ajouté - plus rapidement que prévu - la catégorie "terme théorique et réel" ici : http://www.projetdenaissance.com/categorie-11417853.html