Présentation

Le site a déménagé :-)

20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 10:56

 

 

La SMAR 2011 aura lieu du 15 au 22 mai. Le thème sera « Accoucher selon mon choix : du lieu, de la manière et des accompagnants ». Pour faire honneur à ce rendez-vous annuel, voici ci-dessous un récapitulatif succint des possibilités en France en 2011.

 

- à l'hôpital public, la femme accouche le plus souvent avec la sage-femme de garde quand tout se passe bien. La continuité de sa présence est fonction du nombre d'accouchements, et du temps qu'elle peut consacrer. En cas de problème l'accouchement a lieu avec l'obstétricien de garde. Il est possible de bénéficier d'une péridurale. Généralement un seul accompagnant est toléré dans la salle de naissance (compagnon, amie...).

 

- en clinique privée, la femme accouche le plus souvent avec l'obstétricien de garde (sauf accord préalable) toutefois il faut savoir qu'il ne se déplacera qu'à la fin de l'accouchement et que c'est la sage-femme de garde qui sera présente avant. Il est possible de bénéficier d'une péridurale. Généralement un seul accompagnant est toléré dans la salle de naissance (compagnon, amie...).

 

- en plateau technique, avec la sage-femme libérale qui a suivi la grossesse et pratique donc l'accompagnement global [voir note de bas de page]. Il est possible de bénéficier d'une péridurale mais le plus souvent dans ce contexte d'accompagnement assez intime elle est rarement demandée, la sage-femme étant présente tout du long (pour sa patiente uniquement - elle n'est astreinte à travailler dans le service). Un ou plusieurs accompagnants sont tolérés dans la salle de naissance.

 

- à son propre domicile, avec la sage-femme libérale qui a suivi la grossesse et pratique donc l'accompagnement global [voir note de bas de page]. Bien entendu, il n'est pas possible de bénéficier d'une péridurale chez soi. A partir du moment où la sage-femme est prévenue et se déplace, elle est présente tout le temps de l'accouchement et reste quelques heures après. Le nombre d'accompagnants n'est pas limité, il revient aux parents de décider.

 

Il existe aussi des situations particulières. Pour les frontaliers, il est possible d'accoucher en maison de naissance en Belgique, en Suisse, en Allemagne... Des parents ayant le souhait d'accoucher à domicile mais ne trouvant de sage-femme à proximité recherchent des alternatives afin de s'en rapprocher : location de gîte, camping car, amis... Certaines femmes font aussi le choix d'accoucher sans la présence de professionnel de santé, parfois par défaut parfois par conviction. Et vous ? Quel est votre choix ?

 

Qu'est-ce que l’accompagnement global ? : « Un seul praticien, la sage-femme libérale, assure la surveillance médicale de la grossesse lors des consultations prénatales, propose des séances de préparation à la naissance, surveille et est responsable de l’accouchement, de la naissance, effectue les soins postnataux de la mère et de l’enfant. » (source).

Une série de vidéos quotidiennes pour la SMAR 2011
réalisation de Sarah Betaouaf.


Marion (15 mai) : enceinte de 4 mois elle me raconte comment elle projette son accouchement qui aura normalement lieu aux Bluets à Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sophie Gamelin-Lavois - dans Actions militantes
commenter cet article

commentaires