Présentation

Le site a déménagé :-)

/ / /

5382774618_b28c5be8f5.jpg
Le plus souvent, dans un projet de naissance « classique », la première partie concerne l’accouchement physiologique (normal) et la deuxième partie n’est qu’une « annexe » qui permet de mettre à plat quelques demandes « au cas où ». En cas de césarienne programmée ou potentiellement prévue, la deuxième partie vient en priorité et prend toute la place ainsi que le projet d’accueil du bébé. Voici quelques pistes de réflexions à adapter individuellement.
 
Exemple de projet
 
Avant tout, nous remercions vivement chaque membre du corps médical ayant lu ces lignes, d’avoir pris un peu de leur temps, pour prendre connaissance de notre projet de naissance pour ce bébé. Même s’il s’agit dans notre cas d’une césarienne (urgence ou prévue) cet événement reste une naissance. C’est pourquoi nous voulons être des acteurs responsables de la naissance de notre enfant et ce malgré des antécédents qui pourraient sembler préoccupants.
 
Au fur et mesure de l’avancée de cet événement, nous désirons rester des interlocuteurs et non pas des sujets, et cela quoi qu’il arrive ! Nous vous sommes reconnaissants, dans la mesure du possible et en dehors de toute pathologie, de tenir compte de notre désir concernant la naissance et l’accueil de notre enfant.
 
- Nous demandons une anesthésie péridurale (rachianesthésie).
 
- La présence d’un tiers (papa, sage-femme…)
 
- Si le respect des autres patients est un obstacle à la présence d’un tiers en salle de réveil, nous demandons à ce que ce passage soit raccourci au minimum. La présence constante de notre sage-femme à nos côtés étant une sécurité suffisante en l’absence d’anesthésie générale. (dans le cas d’un accompagnement avec une sage-femme libérale lors de l’accouchement en structure médicale)
 
- Certains établissements peuvent proposer une ligature des trompes en cas de 3e césarienne ou plus pour la mère... Nous précisons donc, qu’en aucun cas, nous accepterons une telle intervention.
 
- Nous laisser voir la naissance de notre enfant (baisser le champ opératoire au besoin).
 
- Dans la mesure du possible, il conviendra de laisser un bras mobile à la mère, pour qu’elle puisse toucher bébé, après sa naissance. Lui poser le bébé au niveau du haut de la poitrine, les laisser se reconnaître, se parler, se sentir. Ensuite, permettre le corps à corps entre le père et l’enfant pendant la suture (ou qu’il soit porté par un tiers), et ne pas les éloigner de la mère.
 
- Laisser la mère mettre bébé au sein, toujours en peau à peau, dès que cela est possible.
 
- Les gestes non urgents, peuvent également être faits ultérieurement, ainsi que le bain que nous ferons plus tard, dans la chambre de l’hôpital.
 
- Si des gestes médicaux s’avèrent nécessaires pour l’enfant, laisser quoi qu’il arrive, le tiers être présent auprès du bébé.
 
- Enfin, précision essentielle : ce bébé est pour nous, la plus belle des surprises. Aussi, découvrir son sexe, se fera à temps choisi. Nous remercions donc l’équipe médicale, de ne jamais dévoiler à haute voix son sexe, avant que nous ayons pu faire connaissance avec lui, et faire notre découverte nous-mêmes….
 
Projet d’accueil du bébé
 
Avant tout, nous remercions vivement chaque membre du corps médical ayant lu ces lignes, d’avoir pris un peu de leur temps, pour prendre connaissance de notre projet de naissance pour notre troisième bébé.
 
Nous vous sommes reconnaissants de tenir compte de notre désir de naissance de notre enfant, dans le plus grand respect pour lui, et en lui réservant un accueil le plus doux et humain possible.
 
Il est important pour nous, de pouvoir accueillir notre enfant dans la douceur, aussi, et après sa naissance, nous souhaitons vraiment que les choses se déroulent ainsi :

- Baisser au moment de la naissance, le champ opératoire, afin que nous puissions voir naître notre enfant

- que dans la mesure du possible, l’enfant et le placenta soit sortis simultanément de l’utérus, et qu’ils soient présentés ainsi aux parents, afin que Papa puisse couper le cordon. Dans la mesure ou cela ne serait pas possible, nous vous remercions de mettre le placenta de côté, afin que nous puissions le voir et le garder.

- de poser l’enfant sur la poitrine de sa mère et de les laisser se reconnaître et se sentir un long moment, et lui permettant d’ailleurs, de garder un bras mobile pour toucher son bébé.

- De ne pas emmener l’enfant pour des soins non urgents ou le bain, et laisser le bébé enveloppé mais nu et non lavé sur son père pendant le reste de l’intervention. Si des soins sont absolument nécessaires, nous vous remercions de les faire au bébé dans les bras de son père.

- De ne pas éloigner le père et l’enfant de la mère et de permettre de continuer cette proximité en salle de réveil, si possible accompagnés de notre sage-femme, où la mère et l’enfant seront en peau à peau, pour les retrouvailles et la première mise au sein.

- A cette fin, nous indiquons que nous acceptons l’instillation de collyre, mais que nous demandons à ce que la vitamine K1, ne lui soit donnée qu’après la première tétée.

- Nous laisser retrouver notre intimité, accompagnés de notre sage-femme, dans notre chambre, où se fera en temps choisi le premier bain de notre enfant.

- De ne pas nous dévoiler le sexe de l’enfant. Nous souhaitons faire nous-mêmes notre découverte en temps choisi.

- Je souhaite garder mon bébé dans mon lit 24h/24 et que l’allaitement puisse être conduit à la demande.

Fait à XXX, le XXX.
Ce projet de naissance est lu et approuvé par le père XXX, la mère XXX, la sage-femme XXX, …

Pour aller plus loin

- Lire le témoignage de Gaëlle et Betrand Gouy
(lire à la suite l'épilogue de la naissance de Naomie)
- Lire la naissance de Mahaut

Lectures et association


- Césariennes : questions, effets, enjeux : Alerte face à la banalisation
Michel Odent, Ed. Le Souffle d'Or, novembre 2005.
Hélène Vadeboncoeur, Ed. Carte Blanche, Montréal, 2008.
Le site de l'auteur : www.helenevadeboncoeur.com
- www.cesarine.org : association Césarine : échange, soutien et information autour de la naissance par césarienne.
- www.avac-info.org : le site Accouchement vaginal après césarienne.

Partager cette page

Repost 0
Published by